LE MOT DU PROVISEUR

Nicolas Brémontier (1738-1809)  est  devenu célèbre grâce à un extraordinaire pouvoir de … fixer les dunes.

Cet ingénieur, qui débute comme professeur de mathématiques, pour finir Inspecteur général des Ponts et Chaussées a écrit un Mémoire sur les dunes (1796) et on l’a même surnommé le « Bienfaiteur des départements maritimes de France. »

Maîtriser des éléments comme le sable et l’océan au service des hommes me semble être l’équivalent de l’exercice du service public d’éducation qui repousse inlassablement l’ignorance et  construit en permanence des digues contre les marées de l’obscurantisme.

Le Lycée Nicolas Brémontier accueille une grande diversité de publics, grâce à une politique de large ouverture locale, régionale et internationale d’une part et une offre de formation très riche d’autre part. Sa force réside dans la capacité des personnels à prendre en compte cette diversité en apportant à chaque fois les réponses adaptées. Peu de lycées parviennent aussi bien à prendre en charge autant de mixité sociale et culturelle chez les primo-arrivants. Par ailleurs, nos formations qualifiantes post-bac par exemple, offrent massivement des solutions professionnelles aux étudiants post-bac issus de nos filières bac + 2 et bac + 3.

La communauté éducative s’engage aujourd’hui à répercuter cette tradition de réussite sur le pré-bac qui va également bénéficier de la même démarche d’excellence. Avant tout, à l’instar de l’Ingénieur Nicolas Brémontier qui fixait les dunes  contre vents et marées, nous installerons un climat scolaire propice à l’accompagnement des élèves et au bien-être des personnels, générateur d’un fort rayonnement sur l’extérieur et la cité.

J’en prends personnellement aujourd’hui l’engagement.

                                  Fait à Bordeaux, le 29 septembre 2017, Stéphane CZYBA, Proviseur.